Invité de nuit

Par une nuit d’été, à travers une fenêtre ouverte, vous pouvez entendre le gazouillis des sauterelles, les cris uniques des oiseaux et les ultrasons mystérieux, voire quelque peu mystiques, des chauves-souris.

On sort sur le balcon à minuit, et là c’est beau : sur fond de ciel étoilé, une volée de souris vole à vive allure dans la cour entre les immeubles de cinq étages, juste au niveau des étages supérieurs.

Ils sont guidés par ultrasons, de sorte qu’ils ne s’écrasent pas pendant le vol. La nature a créé un tel miracle…
Je laisse toujours le balcon ouvert la nuit en été, car dans le centre-ville, ce n’est que la nuit que l’on peut respirer de l’air vraiment frais.

Mais il s’avère – en vain, une fois qu’un invité de nuit s’est envolé dans l’appartement d’un ami!

Plus près du matin, il la trouva accrochée au rideau à l’envers, enveloppée dans son imperméable ! Elle, remarquant sa présence, découvrit ses crocs en réponse et siffla.

Peut-être se serait-elle pendue comme ça toute la journée, car ils dorment pendant la journée. Mais il a réussi à l’éliminer, la souris a dû s’envoler.

Chez moi, je ne voudrais surtout pas en croiser au moins un nez à nez ! Je préfère regarder les créatures nocturnes ailées de côté…

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
The Best Pause
error: Le texte est protégé !!